Lamentablement, la considération envers les seniors va en décroissant parce qu’ils sont jugés sur leurs inaptitudes et non pour leurs vertus.

Peut-on aller aussi vite à moto, voiture ou vélo a 50 ans qu’à 35?

Evidement non.

Est-ce que celui qui a 35 ans est capable de changer une roue crevée?

Probablement pas, celui de 50 ans très certainement.

Est-que l’utilisation du digital dans le monde de l’entreprise (et dans le monde, tout simplement) est importante?

Tout simplement indispensable, évidemment.

Pour illustrer ceci et à titre d’exemple, il y a quelques temps, une personne est venue me solliciter pour un poste de commercial.

Elle ne savait pas conduire, mais elle avait toutes les aptitudes et les attitudes pour être un excellent vendeur.

Qu’est ce qui est le plus important chez un bon commercial?

 Savoir vendre ou savoir conduire?

 

Vous me voyez venir, n’est-ce pas?

Savoir utiliser le digital, c’est un peu comme savoir conduire une voiture, c’est savoir utiliser un outil, ce n’est pas un métier, sauf si on veut s’y consacrer.

Peut-on l’apprendre ? Evidemment, si l’on est disposé à le faire.

Alors, pourquoi ne pas commencer par ce qui est le plus facile, à savoir former les seniors à ces outils et profiter de tout leur savoir et de leur expérience ?