D'un point de vue purement pratique, exporter vers l'Europe est très facile, presque un cas d'école, pour amorcer une évolution vers l'internationalisation : pas de problème avec les tarifs, transport terrestre, (voir même avec sa propre flotte), monnaie commune, assurance-crédit,  et un large marché avec du pouvoir d'achat, etc.

 

D'autre part, je suis souvent surpris par le nombre d'hommes d'affaires avec lesquels je traite et qui exportent au Chili, au Pérou ou sans aller aussi loin, au Maroc, en en supportant toute la bureaucratie, les risques et les temps de transport.

Lorsque je leur demande pourquoi ils doivent aller si loin, les réponses varient, mais aucune n'est très précise, de "Je ne trouve pas de commerciaux, je ne parle pas la langue, etc.", se terminant généralement par "Jean Claude, vous qui me connaissez, trouvez-moi un distributeur (ou un commercial)".

Comment interpréter ces réponses  ?

  • Tout d'abord, en raison du manque de confiance quand il s'agit de se lancer, le besoin d'être accompagné par quelqu'un que vous connaissez
  • Deuxièmement, l'ignorance totale de ce qui se passe de l'autre côté des Pyrénées ou des Alpes
  • Troisièmement, la peur des marchés si proches : et si maintenant je leur donnais envie de venir ici ?

Pour toutes ces raisons, et quelques autres que j'ai oubliées ou que je ne commenterai pas ici, j'ai une question simple :

Pourquoi ne pas se faire accompagner par une personne de confiance qui vous conduira à une autre personne de confiance et commencer ainsi à avancer ensemble ?

C'est exactement ce qu'offre un Business Mentor du réseau européen de mentors Adinvest :

Alors, qu'attendez-vous pour nous contacter ?