Sera-t-elle différente de celle que nous connaissons ?

Sur ce que nous connaissons à aujourd’hui, certainement ! Mais sans en imaginer toutes les évolutions.

La question que je peux me poser est la suivante : Connaissons-nous 20, 30, 40% PLUS de ce qui va évoluer ? La réponse n’est pas si simple.

Et pourtant… Nous sommes bien obligés de nous projeter, de nous adapter, de nous l’approprier.

La crainte reste toujours celle-ci : sera-t-elle très différente et perturbante ou pourrons-nous retrouver des bases qui nous sont familières ?

Les réponses à toutes ces questions, c’est à nous de les appréhender, de les régler, de les surmonter.

Quoi qu’il en soit, il est important aujourd’hui de se donner tous les moyens pour y parvenir. Il ne faut pas s’isoler. C’est dans des périodes exceptionnelles comme celles que nous vivons qu’il faut nous rapprocher, nous serrer les coudes. Nous avons encore plus besoin les uns des autres.

Les moyens à notre portée sont nombreux.

Il y a tout d’abord à chacun nos capacités à innover, à transformer, à rebondir… L’histoire de l’humanité en est un sérieux repère. Lorsque l’on fait le choix au départ d’être chef d’entreprise, on s’expose déjà à tout cela. La différence c’est qu’on le fait sur un choix délibéré, une volonté, une ambition. Aujourd’hui, la situation dans laquelle nous nous trouvons ne nous en demande pas plus. La différence est dans le fait que nous n’avons pas choisi. Nous sommes même obligés ! C’est une démarche qui ne vient pas de nous. Et pourtant…    

Le choix des personnes qui nous entourent pour comparer des points de vue, échanger des idées, trouver des solutions d’avenir. Ces capacités nous les avons tous. Preuve en est, quand l’on crée, investi, reprend une entreprise, nous sommes bien obligés de nous entourer. Que ce soit en interne ou en externe nous échangeons pour construire ce à quoi nous voulons arriver. Ces choses qui nous sont déjà familières…

…se doter de nouveaux moyens, adopter de nouveaux réflexes, changer d’angle de vue, modifier certaines de nos habitudes.

Chaque situation d’entreprise est différente, même dans un secteur professionnel identique. Toutes n’arriveront pas au même résultat. Certaines d’entre-elles resteront au bord de la route. Mais d’autres viendront très vite derrière combler ces disparitions. 

C’est une certitude maintenant : l’entreprise de demain sera différente de celle que nous connaissons. Mais le degré de performance que chacune d’entre-elles aura atteint dépendra de la rapidité àavec laquelle nous, chefs d’entreprise, nous nous serons projetés dans cette évolution.