Presque tout le monde a déjà vu un bilan d'entreprise, pour faire le point sur la santé financière de l'organisation. Mais peu de gens savent comment on détermine le succès d'une entreprise sans se concentrer sur les finances. Quels sont les critères pour une évaluation non financières pour quels objectifs ?

Pour la majorité des investisseurs, un reporting de qualité influence fortement leur vision de l’entreprise. 

Le rapport intégré peut être défini comme une communication concise portant sur la manière dont la stratégie, la gouvernance, la performance et les perspectives de l’organisation la conduisent, compte tenu de son écosystème, à créer de la valeur dans le temps. Il est conçu pour améliorer la qualité des informations mises à disposition des tiers comme les investisseurs. Donner de la visibilité et renforcer la confiance dans la pertinence des nouveaux business models est un fondement clé de la démarche.

Depuis des années, des grands groupes comme Danone, Engie, se sont lancés. En 2018, 120 entreprises du SBF120 ont entamé la publication de rapports intégrés, et nous sommes à une progression de plus 40% par an sur les 3 dernières années.

Ce rapport va constituer un socle pour établir une transparence avec les différentes parties prenantes (consommateurs, clients, banques, investisseurs, fonds d’investissement, …). Une bonne façon de maintenir la confiance, et d’alimenter la vision stratégique et construire l’avenir.

Parmi nos clients, des petites entreprises entre 30 et 50 employés savent déjà valoriser leurs actions, leurs indicateurs issus d’une démarche ISO9001 voir RSE, et utiliser ces données collectées pour mobiliser leurs équipes et dialoguer avec leurs partenaires. L’essentiel est fait, le rapport intégré n’est rien de plus qu’une mise en forme des données adéquates pour communiquer sur la stratégie, la gouvernance et confirmer les perspectives attendues.

Alors que se projeter dans l’avenir est aujourd’hui difficile, mettre en avant ses indicateurs pour clarifier une ambition, confirmer des valeurs (comme le capital humain de l’entreprise), reste accessible à tous. Une réflexion structurée avec méthode et les premiers résultats arrivent vite.

Apprendre à gérer avec une transparence choisie l’impact de nos entreprises sur les territoires, en termes d’emplois, d’impact sociétal et climatique, devient une nécessité. La mise en place d’une approche de Rapport Intégré, est une façon de construire l’avenir.

Penchez-vous sur cette démarche, comme nous l’avons fait en 2019, et vous verrez que se construire une perspective à partir de ses savoir-faire, son organisation s’étaye avec des données opérationnelles de tous les jours. Si les groupes avec leur taille, la lourdeur de leur organisation y sont arrivés, quoi de plus simple pour nos TPE/PME avec une volonté affichée. 

Cette tendance n’est pas une mode mais un changement majeur, intéressez-vous au Rapport Intégré d’une façon très pragmatique et opérationnelle. 

 

Article rédigé part Bruno Philippi & Pascal Echardour